Ursula Werner
Wolke_neun
Ursula Werner, née le 28 septembre 1943 à Berlin-Eberswalde, débute des études à l'Ecole d'art dramatique de Berlin Schöneweide (aujourd'hui l'Ecole d'art dramatique Ernst Busch) qu'elle termine trois ans plus tard avec succès. Dans la foulée, elle obtient ses premiers engagements au théâtre de Halle (Saale) ainsi qu'au cabaret "Die Distel" à Berlin-Est. En 1979, la troupe du théâtre Berlinois  Maxime Gorki  l'engage, une troupe dont elle fait toujours partie. On a pu l'admirer dans de brillantes mises en scène de pièces telles que "Les trois soeurs", "la Mouette" ou "L'Opéra de Quatre sous".
Elle fait ses débuts au cinéma en 1967 dans la comédie dirigée par Ralf Kirsten "Frau Venus und ihr Teufel" aux côtés de Manfred Krug. Dans les années 70 et 80, en parallèle avec son travail au théâtre, elle joue dans une série de films pour le cinéma de la DEFA avec par exemple parmi ces films la comédie culte "Ein irrer Duft von frischem Heu", dans laquelle elle interprète la Secrétaire du Parti SED au nom éloquent de "Unglaube" (Incroyant) et aussi le drame "Bürgschaft für ein Jahr" , film primé à la Berlinale de 1982. A côté de cela, elle interprète de nombreux rôles à la télévision dans des séries telles que "Polizeiruf 110" ou des films tels que "Ich liebe Victor" (1984) de Karola Hattop.
Dans les années 90, elle se fait rare au cinéma et à la télévision. Pour cette période, on peut mentionner le psychodrame "Scheusal" de 1991, la contribution allemande au "Prix Italia 1991" de Bodo Fürneisen, ainsi que trois films qu'elle fit avec le réalisateur Andreas Dresen, "Die Polizistin" (2000), "Willenbrock" (2004) et "Wolke Neun" / "Septième ciel" (2008), dans lequel elle interprète le personnage principal, une femme qui quitte son mari après de nombreuses années de mariage. La sélection "Un certain regard" lui a attribué son prix lors du Festival de Cannes de 2008.
En 2008, elle joue un second rôle dans un polar à la télévision "Narrenspiel". En 2011, après plusieurs rôles à la télévision, elle revient au grand écran dans deux films : "Halt auf freier Strecke"/ "Pour lui" d'Andreas Dresen, où elle interprète la belle-mère d'un homme atteint d'un cancer, et "Wintertochter" / "La fille de l'hiver" dans lequel elle joue le rôle d'une retraitée qui accompagne une fillette de 12 ans à la recherche de son père biologique.

 
  













Wintertochter
















                                                                    Accueil

Films récents

2002 - Hundsköpfe  -  Réal. : Karsten Laske
2004 - Oegeln  -  Réal. : Patrick Lambertz
2005 - Willenbrock (die Kommissarin) Réal. : Andreas Dresen
2008 - Wolke 9 / 7ème ciel (Inge)  -  Andreas Dresen
2008 - Narrenspiel / Jeu de dupes (Marlies)  -  Ral. : Markus F. Adrian
2011 - Wintertochter / La fille de l'hiver (Lene Graumann) Réal. : Johannes Schmid
2011 - Halt auf freier Strecke / Pour lui (Renate,mère de Simone)  -  Réal. : Andreas Dresen
2012 - Zwei Leben (Hiltrud)  -  Réal. : Georg Maas